Société à Responsabilité Limitée en Hongrie + Siège à Sofia + Adresse Commerciale avec renvoi de courrier International + Enregistrement à la TVA + Compte bancaire dans une banque hongroise: Raiffeisen, OTP, MTK, Budapest Bank, Erste Bank, etc.Nombre
Administrateurs
Impôts sur
les Sociétés
Capital
Libéré
États
Financiers
3.890 €110%0 €Oui

Coûts Supplémentaires

Adresse Virtuelleinclus
Siège Socialinclus
Banques en ligne avec IBAN en Angleterre, Belgique, Luxembourg ou Lituanie250 €
Compte Bancaire supplémentaire en Hongrie500 €
Compte Bancaire en Suisse1.000 €
Compte Bancaire Offshore1.000 €

 

Création se Sociétés en Hongrie

 

Le démarrage d’une entreprise, c’est-à-dire la mise en place d’une entreprise en Hongrie ne prend que quelques jours, y compris l’enregistrement de la TVA, ce qui fait de la Hongrie l’un des derniers pays à émettre des numéros de TVA de l’UE automatiquement. Combinée à une taxe de 9% sur les entreprises, cela fait de la Hongrie une destination d’affaires et d’investissement privilégiée, idéale pour les ressortissants étrangers à la recherche d’une solution rentable ou d’une base pratique en Europe.

 

Pourquoi la Hongrie?

  • Incorporation rapide et facile: enregistrement de la société en 2-3 jours ouvrables
  • Faible impôt sur les sociétés: à seulement 9%, c’est l’un des plus bas en Europe
  • Numéro de TVA international immédiat: pas d’attente ou des exigences supplémentaires
  • Faible capital de départ qui ne doit pas être déposé
  • Installation et maintenance rentables de l’entreprise
  • Emplacement central en Europe et bonne infrastructure
  • Visa facile et options de résidence pour toutes les nationalités

En intégrant une société hongroise avec Business Finance International, vous recevrez tout le soutien nécessaire pour que la société fonctionne. Notre forfait de démarrage comprend une incorporation complète avec enregistrement de la société, enregistrement de la TVA, ouverture d’un compte bancaire et comptabilité de base. Selon votre localisation et votre nationalité, nous pourrions être en mesure de mener l’ensemble du processus sans vous (par procuration) – veuillez vous renseigner sur vos options.

Conjoncture économique

Suite à une reprise faible depuis la récession de 2012, la croissance a atteint environ 2% en 2016, en baisse par rapport à 2015. Selon les prévisions, la croissance devrait atteindre 2,5% en 2017. Le climat pour l’investissement et la croissance devient moins favorable à cause de la politique du Premier Ministre Viktor Orban. Sur le front fiscal, le gouvernement poursuit une politique de renationalisation du secteur bancaire.

En 2016, la fragilité du secteur bancaire a pénalisé l’économie, notamment à cause d’incertitudes en matière règlementaire. Cette année, les investissements ont permis de sauver les apparences. Cependant, ces investissements proviennent essentiellement de fonds européens, alors que Orban a beaucoup critiqué l’UE en 2016. En outre, il s’est attaqué aux investissements directs étrangers, tout en cherchant à attirer les investissements venant de pays partageant ses vues politiques (Russie, Turquie). Cette politique de diversification n’a pas encore porté ses fruits en 2016 (l’essentiel de l’investissement public en Hongrie provient de l’UE), alors que les enseignants et personnels hospitaliers ont manifesté contre l’absence d’investissement dans leurs secteurs. Par ailleurs, la dette publique s’élève à près de 75% du PIB en 2016. Elle pourrait très faiblement diminuer en 2017. Enfin, le surendettement des ménages est source de tension avec le secteur bancaire. Le premier ministre Viktor Orban a connu un échec en octobre 2016 : il souhaitait interdire la réinstallation des demandeurs d’asile, pourtant le référendum tenu à cet égard a été invalidé, faute d’un taux de participation suffisant. Il doit en outre faire face à l’influence grandissante du parti d’extrême-droite Jobbik. En 2016, Orban et sa parti politique, le Fidesz, ont été accusé de corruption et d’emprise sur les médias. Orban voit dans l’élection de Donald Trump comme président des Etats-Unis une opportunité de resserer les liens commerciaux des deux pays.

Le chômage est en baisse régulière : il a atteint 4,9% en 2016 et devrait continuer de baisser en 2017. Cette diminution s’explique en partie par l’exode de jeunes qui cherchent du travail en Autriche et en Allemagne. Face à cette tendance, le patronat hongrois a réclamé en 2016 l’instauration d’une politique migratoire afin de pourvoir les offres d’emplois non pourvues. Orban y a répondu en mettant en avant la faiblesse des salaires. Le premier ministre hongrois souligne régulièrement sa politique nataliste, alors que le déclin démographique s’est amorcé depuis les années 1980. Le gouvernement oblige les chômeurs à accepter des salaires très inférieurs au salaire minimum.

 

Principaux secteurs d’activité

Le secteur agricole, qui a été pendant de longues années prédominant dans l’économie du pays, représente aujourd’hui 4,1% du PIB et emploie environ 4,6% de la population active. Les céréales, les fruits, les légumes et le vin sont les principales récoltes.

Le secteur industriel compte pour 32% du PIB du pays, employant 30% de la population active, et est très ouvert à l’investissement étranger. Les secteurs de l’automobile et de l’électronique sont les deux secteurs principaux, représentant 30% des exportations et 15% du PIB.

Le secteur des services contribue pour près des deux tiers du PIB et emploie près de 65% de la main-d’œuvre. Il concentre l’essentiel des investissements directs étrangers en Hongrie, plus particulièrement dans les domaines des télécommunications, de la grande distribution et de la finance.

 

Commerce extérieur

L’économie de la Hongrie est très ouverte, le commerce représentant environ 173% du PIB (Banque mondiale, 2015).

La balance commerciale de la Hongrie est traditionnellement déficitaire. Cependant, sous les effets de la crise mondiale, le volume des échanges s’est réduit, les importations baissant plus rapidement que les exportations. Le solde commercial est donc positif depuis 2009. Grâce notamment la bonne santé de l’économie allemande, les exportations hongroises ont augmenté récemment. Ainsi, en 2016 elles ont connu une hausse de 2,7% par rapport à l’année record de 2015. En conséquence, la balance commerciale a été bénéficiaire en 2016.

L’Union Européenne est, de très loin, le plus grand partenaire économique de la Hongrie (Allemagne en tête), suivie par les Etats-Unis et la Chine.

 

Le contexte politique

Le pouvoir exécutif

  • Le président est le chef de l’État et le Premier ministre est le chef du gouvernement.
  • Le Président est élu par l’Assemblée nationale pour un mandat de cinq ans (éligible pour un second mandat).
  • Le Premier ministre est élu par l’Assemblée nationale sur la recommandation du Président.
  • Le Cabinet est un Conseil des ministres élus par l’Assemblée nationale sur la recommandation du Président; autres ministres sont proposés par le Premier ministre et nommés et démis de leurs fonctions par le biais des élections présidentielles.

Le pouvoir législatif

    • Assemblée nationale monocamérale ou Orszaggyules (386 sièges ; les membres sont élus par vote populaire selon un système de vote proportionnel et de représentation directe pour un mandat de 4 ans).
    • Elections : les dernières élections ont eu lieu les 9 et 23 avril 2006 (les prochaines auront lieu en avril 2010).
    • Les principaux partis politiques La Hongrie est une démocratie multipartiste profondément divisée entre la droite conservatrice au pouvoir et la coalition d’opposition Unité. Les pricipaux partis les composant sont : Parmi la droite conservatrice : – Fidesz-Union Civique Hongroise (Fidesz) : centre droit, nationaliste, socialement conservateur, arrive en tête dans toutes les circonscriptions législatives – Parti Populaire Chrétien-Démocrate (KDNP) : droite, prône un conservatisme nationaliste; officieusement inféodé au Fidesz – Jobbik : extrême-droite, soutient un nationalisme radical et les valeurs chrétiennes, rejette en bloc la mondialisation et l’immigration, perçu comme de plus en plus populaire – a obtenu remporté sa première circonscription législative (avec une liste sans étiquette) en avril 2015 – La Politique Peut Être Différente (LMP) : centre, verts-libéraux, défend la protection de l’environnement, le développement durable et la lutte contre la corruption Au sein de la coalition Unité : – Le Parti Socialiste Hongrois (MSZP) : centre-gauche, plus important parti d’opposition, favorable au libre-échange – Coalition Démocratique (DK) : centre-gauche (trop petit pour former un groupe parlementaire) – Parti du Dialogue pour la Hongrie (E-PM) : centre-gauche, parti hongrois en faveur d’une écologie politique (trop petit pour former un groupe parlementaire) – Parti Libéral Hongrois (trop petit pour former un groupe parlementaire)

 

Chefs de gouvernement :
      • Président : Janos ADER (depuis le 10 mai 2012)
      • Premier Ministre : Viktor Orbán (depuis mai 2010)
Les prochaines élections
      • Présidentielles : 2017
      • Assemblée nationale : pendant ou avant 2018

Si vous êtes intéressé pat la Création se Sociétés en Hongrie, contactez notre équipe ‘experts !

Informations Générales

Superficie Totale93 030 Km²
Population9 830 000 hab.
CapitalBudapest
Chômage4,40 %
Type de GouvernementRépublique Parlementaire
Décalage Horaire sur Paris0
Indicatif Téléphonique+36
Indicatif de perception de la corruption57ème rang mondial
Cote de CréditBBB-
LocalisationEurope Centrale
Climat, Températures Maximum et MinimumProtégée du froid sibérien par les Carpates, la Hongrie bénéficie d’un climat continental modéré. Les hivers sont néanmoins rigoureux (moyenne : -1° C) et enneigés ; les étés, longs, orageux, peuvent être très chauds
Taux d’Alphabétisation99,47 %
Groupes EthniquesMagyar, bulgare, tsigane, grec, croate, polonais, allemand, arménien, roumain, ruthène, serbe, slovaque, slovène et ukrainien
Monnaie NationaleForint (HUF​)
Change contre le USD257
PIB par habitant13 388 – 57ème rang mondial
Langue officielleHongrois

Information sur l’Entreprise

Sociétés préconstituées autoriséesOui
Système LégalCode Civil
Siège Social LocalOui
Types d’EntitésUnlimited Partnership (Kkt.), Limited Partnership (Bt.), Limited Liability Company (Kft.), Company Limited par des Actions (Rt.)
Délais pour incorporer une nouvelle société1 semaine
SuffixeKFT
Actions au PorteurNon
Classe d’ActionsEnregistrées
ActionnairesMinimum 1
AdministrateurMinimum 1, de n’importe quelle nationalité
Actionnaires DésignésOui
Directeurs DésignésOui
Langue de votre entrepriseAnglais
Documents requis pour la formationPasseport ou ID
Preuve de domicile
Agent Enregistré LocalNon

Actions & Capital

Dossiers publiquement accessibles:Oui registre public des dirigeants (administrateurs, actionnaires, secrétaire)
Capital Social minimum autorisé500.000 HUF
Capital Social libéré minimum500.000 HUF
Capital Social émis minimum5
Actions au Porteur autoriséesNon
Délais de paiement du Capital émis
Capital autorisé standard500.000 HUF
Délais de paiement du Capital autorisé
Valeur standard des Actions Nominales
Actions sans valeur nominale autoriséesNon

Imposition

TVAOui
Taux minimum27 %
Impôts sur les Plus-valuesNon
Contrôle des ChangesNon
Impôts des Particuliers
Impôt sur les Sociétés9 %
Droit de TimbreNon

Directeurs & Secrétaires

Nombre minimum d’Administrateurs1
Exigence de Résidence pour les AdministrateursNon
Sociétés comme Administrateur autoriséesOui
Divulgation au publicOui
Réunions / fréquence / emplacement d’administrationSi / chaque année / n’importe où
Secrétaire de société requisNon
Exigence de résidence pour le Secrétaire Non
Secrétaire qualifié exigé Non
Sociétés comme Secrétaire autorisées Non

Actionnaires & Bénéficiaires

Nombre minimum d’actionnaires1
Divulgation au publicOui
Exigence de résidenceNon
Divulgation des BénéficiairesNon
Sociétés comme actionnaire autoriséesOui
Réunions / fréquence / lieuSi / chaque année / n’importe où

Rapports Financiers

Obligation de déposer des comptesOui
Comptes publiquement accessiblesOui
Audit exigéOui
Obligation de dépôt de la déclaration annuelleNon
Déclaration annuelle accessible au publicNon
Obligation de préparer des comptesOui
Traités de non double impositionAustralia, Austria, Belarus, Belgium, Bosnia & Herzegovina, Brazil, Bulgaria, Canada, China, Croatia, Cyprus, Czech Republic, Denmark, Estonia, Finland, France, Georgia, Germany, Greece, Hungary, Iceland, India, Indonesia, Ireland, Israel, Italy, Japan, Kazakhstan, Korea, Latvia, Libya, Lithuania, Luxembourg, Macedonia, Malta, Mexico, Moldova, Mongolia, Netherlands, Nigeria, Norway, Poland, Portugal, Romania, Russia, Serbia, Montenegro, Singapore, Slovenia, South Africa, Spain, Sri Lanka, Sweden, Switzerland, Syria, Taiwan, Tunisia, Turkey, Turkmenistan, Ukraine, United Kingdom, United States, Uzbekistan, Vietnam
Membre de l’OCDEOui

Les prix comprennent toutes les taxes professionnelles et officielles. Si le taux de fonctions officielles ou les taux de change sont modifiés les prix peuvent varier.
Les prix incluent tous les frais juridiques et officiels. Nos prix pourraient avoir des variations au cours du processus d’enregistrement seulement en cas de changements concernant les taxes officielles ou les taux de change.